La salope éthique epub


spoiler alert Amants est un acrostiche géant.
spoiler alert Si javais à critiquer mon propre bouquin, voici ce que jécrirais : Amants est un curieux objet littéraire.
Trois-cent soixante-cinq, pour en avoir un par année?
Lobjet est lhétérosexualité telle quon la vit en 2017 et le portrait quen fait lauteure nest pas réjouissant, malgré le recours constant à lhumour.Il me fallait une raison à cette accumulation et cette raison est venue avec la structure que jai choisie pour organiser le tout.Le résultat, cest que la structure porte un message tragique qui contredit lhumour souvent niais du texte et cette contradiction à mon sens reflète lessence des relations humaines : une tragédie immense, vécue à coup de banalités et de niaiseries parfois rigolotes, parfois tendres, parfois sublimes.Au commencement, je ne faisais que mamuser sur Facebook en racontant des histoires invraisemblables avec des contraintes simples : la première ligne devait commencer par un prénom masculin, la deuxième devait contenir une chute rigolote, la troisième ligne ne devait contenir que le hastag #Amants.Il ny a pas damour heureux dAragon amputé de la dernière strophe patriotarde, comme le chantait Brassens.Chaque anecdote est une pénétration, la première ligne étant le IN, la seconde ligne étant le OUT.Jai ainsi reçu presque deux cent confidences qui sont devenues la base du bouquin, la majorité provenant de personnes sidentifiant comme femmes et au moins le tiers revue echangiste par des personnes sidentifiant comme hommes.Ne vous attendez toutefois pas à y trouver une moralité, un sens ou des valeurs pour guider votre vie.Voilà pourquoi je nai cessé de me plaindre de la rareté des prénoms commençant par la lettre U, voyelle on ne peut plus utile pour écrire de la poésie.Amants est un livre que je navais pas prévu écrire; il sest en quelque sorte présenté de lui-même.Mille et un, parce que whatever?Ces pénétrations forment quatre coïts qui sont interrompus et conclus par quatre textes où on sinterroge sur le consentement, lamour, la violence et le caractère érotique ou non des rhinocéros.Nétant pas critique, je vais plutôt me contenter de vous inviter à vous en procurer une copie ou alors attendre quelques jours et tenter de solutionner la prochaine grille de mots croisés, pour en obtenir une copie dédicacée gratuite!Comme la narratrice est toujours une femme, jai dû inverser les genres dans ce dernier cas et franchement, ce fut beaucoup plus facile que je ne laurais cru comme quoi le genre, ce nest peut-être pas si important que cela quand raconte des histoires.
Le constat est clair : il ny a pas damour heureux, la chair est triste et jai lu toutes les contrepèteries.
Six-cent soixante-six, parce que cest le chiffre de la bête?




[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap